Des initiatives utiles…

Formation des bénévoles:

Dans le cadre du projet de loi sur la formation professionnelle tout au long de sa vie un amendement intéressant a été adopté: il s’agit de permettre aux bénévoles associatifs de bénéficier du financement des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) pour la  formation professionnelle.

Jusqu’ici, seuls les bénévoles cadres ou dirigeants pouvaient en bénéficier. Cette amendement ouvre donc la voie à un accès très large des bénévoles associatifs à la formation professionnelle. C’est une avancée, non seulement pour les associations elles-même (qui pourront profiter de l’apport des nouvelles compétences des bénévoles), mais aussi  pour les bénévoles (qui pourront faire valoir leurs acquis dans leur parcours de vie et professionnel).

Il reste à connaitre, désormais, quelles seront les modalités d’application de cet amendement. En principe, tous les bénévoles seront concernés dans la mesure où ils dépasseront un certain degré d’engagement (le projet de loi prévoit qu’un « décret fixera les limites relatives à l’intensité de l’engagement »).

Affaire à suivre donc…

E-Admistration:

mon.service-public

Le gouvernement annonce de nouveaux services sur le guichet virtuel mon.service-public.fr.
Nous le savons, les démarches administratives sont nombreuses et parfois déroutantes. C’est pourquoi l’idée de créer un guichet virtuel regroupant les services de l’Etat  et d’autres organismes publics (ou privés) a été lancée en 2003. Ce guichet n’a vu le jour que l’année dernière, mais déja 250 000 français utilisent ce nouveau service public.

Ce site permet de stocker des fiches pratiques sur les administrations, de mémoriser les noms des contacts au sein des différents services. Il fait également office de coffre fort numérique pour conserver des données personnelles et des pièces justificatives nécessaires pour monter ses dossiers en ligne.

Pour simplifier encore les démarches, des mesures sont annoncées, en direction des particuliers, mais aussi des entreprises et des associations (demandes d’agrément, demandes de subvention).

Elles portent sur l’inscription aux listes électorales par Internet , le recensement des jeunes de plus de 16 ans, la déclaration de perte de papiers d’identité et leur renouvellement, l’ouverture des droits pour les personnes handicapées et enfin la centralisation des déclarations auprès des administrations en cas de décès d’un proche.

Ces nouvelles procédures en ligne devraient être mises en place en 2010.